Aller au contenu principal
Senior
Nos expertises

Les seniors et le digital en 2021 : décryptage d’une tendance

avatar_maetva
Rédaction Maetva
Rédaction Maetva
Le Mercredi 16 décembre 2020 - 15:06
Les seniors sont de plus en plus à l’aise avec le digital
Les seniors sont de plus en plus à l’aise avec le digital

Loin du mythe des retraités scotchés devant leur écran de télévision, les seniors d’aujourd’hui sont de plus en plus connectés. Il convient de s’éloigner des clichés et d’admettre que l’univers du digital n’est pas réservé aux millennials. Une tendance qui a émergé bien avant 2021, mais qui, il faut le reconnaître, s’accentue depuis la crise sanitaire liée au Coronavirus. En effet, au-delà de s’informer sur le média Internet, les seniors achètent plus fréquemment en ligne.

Équipements digitaux, parcours d’achat en ligne, streaming et jeu sur Internet… Décryptage d’une tendance qui n’en est plus vraiment une : l’usage du digital dans le quotidien des plus de 55 ans.

Quels leviers Marketing activer pour atteindre efficacement les personnes âgées ?

Les seniors : des consommateurs de plus en plus à l’aise avec le digital

L’accès des seniors aux nouvelles technologies et aux systèmes d’information s’est fait progressivement. Pour autant, comme toutes les générations, ils font preuve d’un incroyable sens de l’adaptabilité.

Les seniors et Internet

Il apparaît dorénavant évident que les seniors sont à l’aise avec Internet, particulièrement pour la tranche d’âge qui corrèle avec les baby-boomers, à savoir les 60 à 75 ans. De nombreuses enquêtes livrent des statistiques pour appuyer leurs habitudes en ligne, notamment l’étude Digital Baby Boomer :

  • 70% détiennent un device (smartphone, tablette, ordinateur), avec une préférence pour l’ordinateur pour se renseigner et effectuer des achats.
  • 35% consultent Internet en cas d’insomnie. Un chiffre qui s’envole à 49% pour les utilisateurs de sites de rencontres, et à 37% pour les utilisateurs de réseaux sociaux. Ils consultent en moyenne 6 fois par jour leurs e-mails.
  • 80% d’entre eux possèdent un compte sur les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, Twitter... qu’ils considèrent comme des plateformes divertissement et de partage avec leurs proches.
  • 20% sont inscrits ou comptent s’inscrire sur un site de rencontres. C’est une génération avec un intérêt fort pour la vie de couple et l’amour, qui a notamment connu la démocratisation du divorce.
  • 7 seniors sur 10 s’informent sur Internet avant d’acheter un produit en ligne ou en magasin, mais aussi pour se renseigner sur leurs voyages et leur santé.
  • 21% utilisent Internet pour réaliser des dons.

Si 95% des 55-64 ans sont des usagers autonomes d’Internet, ils considèrent Internet comme un moment de partage, mais aussi de vie et de couple. Rester connecté à leurs proches, rechercher des conseils pour leurs petits-enfants… Internet leur permet véritablement de cultiver la proximité avec leur entourage.

Bon à savoir : le vieillissement de la population offre de nouvelles opportunités économiques dans tous les secteurs d’activité. À tel point qu’un véritable écosystème s’est créé rassemblant industriels, entreprises, acteurs territoriaux et gouvernement créant ainsi la Silver Economie. La Silver économie, qui devrait atteindre 130 milliards d’euros en 2030, supervise le développement de produits et de services dédiés au vieillissement de la société. Elle intervient alors dans des secteurs comme les équipements à domicile, les transports, les loisirs, l’alimentation et la santé.

site Internet vente produits Seniors

Et les plus de 75 ans ?

Les plus de 75 ans dits aussi « la génération silencieuse » éprouvent plus de difficultés avec Internet. C’est la tranche de la population où on observe une véritable fracture numérique.

En cause : plus de la moitié des 75 ans n’a pas d’accès à Internet et subit un manque de compétences numériques. Une exclusion digitale qui entretient l’isolement de cette catégorie de la population, qui considère par ailleurs Internet comme étant une formidable opportunité de rester en lien avec leurs proches.

Baby-boomer : de mai 68 au numérique

On entend largement parler des baby-boomers, cette génération née entre 1946 et 1964, marquée par de nombreux mouvements culturels, économiques et politiques : consommation de masse, mai 68, l’émancipation de la femme, les premiers pas de l’homme sur la Lune, la liberté sexuelle ou encore les mouvements de défense des droits civils.

Cible principale de la Silver économie, ils ont aujourd’hui entre 60 et 75 ans et représentent près de 15 millions de Français. Ayant la plupart du temps travaillé tôt, nombreux sont ceux qui bénéficient d’une retraite confortable leur offrant un pouvoir d’achat élevé par rapport à la génération précédente (la génération silencieuse). Hédonistes, ils souhaitent profiter de leur retraite pour voyager, se consacrer à des activités de loisirs et se lancer dans de nouveaux projets.

Le saviez-vous ? On observe la tendance des happy boomers, ultra connectés à l’esprit libre. Ces 50-64 ans sont dans l’air du temps, ils sont toujours actifs, finissent de payer le crédit de leur maison et n’ont plus d’enfants à charge. Ils bénéficient d’un pouvoir d’achat important et d’une grande liberté.

S’ils montrent une aisance certaine avec l’utilisation d’Internet, ils n’en restent pas moins des consommateurs exigeants avec une sensibilité différente face à la publicité. En effet, si une enquête révèle que 30% des seniors considèrent qu’Internet cible mieux leurs besoins que la presse, la radio ou la TV, ils sont seulement 16% à être sensibles à la publicité en ligne.

Des chiffres qui pourraient révéler un certain décalage entre les publicitaires et les internautes seniors. En effet, c’est une audience qui demande une approche différente et c’est d’autant plus vrai sur Internet, où la majorité des sites ne répondent pas aux comportements en ligne des aînés.

Aller plus loin : 5 pratiques marketing à adopter dans votre stratégie pour cibler les personnes âgées.

Back to top