Aller au contenu principal
Nos expertises

Boutique en ligne : sur quels sites de vente commercialiser vos produits ?

avatar_maetva
Rédaction Maetva
Rédaction Maetva
Le Mardi 7 juillet 2020 - 15:09
Vos acheteurs-cible utilisent-ils les marketplaces que vous avez ciblées ?
Vos acheteurs-cible utilisent-ils les marketplaces que vous avez ciblées ?

Vous cherchez à créer une activité de vente en ligne ou à l’améliorer ? Équipements de la maison, aménagement d’intérieur, gastronomie, vin, tourisme, bien-être… Étendre la commercialisation de vos produits et de vos services sur Internet s’adresse à tous les secteurs d’activité. Dès lors que vous avez compris le comportement en ligne et les attentes de votre cible, vous aurez le choix entre plusieurs plateformes e-commerce pour mettre vos produits à disposition. Parmi toutes les offres du marché en ligne, lesquelles sont les plus adaptées à votre commerce ?

Maetva, agence experte dans la vente à distance depuis 1988, vous conseille sur les plateformes les plus propices pour vendre vos produits en ligne.

Vendre vos produits en ligne : les marketplaces

Les marketplaces online (places de marché) sont des plateformes sur lesquelles vous pouvez mettre vos produits à disposition, elles sont une passerelle entre les acheteurs et les vendeurs. En France, les plateformes qui ont le plus de succès sont notamment Amazon, Cdiscount, Booking ou encore La Fnac.

Vous vous regroupez avec d’autres e-commerçants et profitez de la notoriété de la marketplace, exactement comme une réelle place de marché physique ! Pour autant, la concurrence y est accrue et il est essentiel d’y être le plus visible possible en renseignant de manière exhaustive toutes les caractéristiques de vos produits (titre, description, listes d’avantages, dimensions, poids, mots-clés).

À lire aussi : Comment vendre vos produits en ligne en période de crise ?

Il convient cependant de prêter attention à la cible utilisatrice de chaque plateforme et à leur business model, puisque toutes les marketplaces n’appliquent pas le même système de commissionnement.

Explications :

Amazon, le géant américain

La plateforme recense un trafic extrêmement élevé et propose une intégration simplifiée de vos produits dans le catalogue Amazon. Toutefois, vous n’avez pas la main sur le design des fiches produits.

Amazon applique une commission sur les ventes de 7 à 15% en plus d’un abonnement de 39€ par mois. La plateforme propose en option des services comme le stockage et la livraison de vos produits.

La pression sur les prix est élevée, surtout si vos produits sont similaires, voire identiques à d’autres marchands. Dans ce dernier cas de figure, une seule fiche produit est créée et c‘est à l’internaute de choisir la marque avec laquelle il souhaite effectuer la transaction.

Etsy, la marketplace des amateurs d’art et d’artisanat

Etsy s’adresse principalement à des utilisateurs adeptes d’art, d’objets vintage et d’artisanat. En recherche de produits faits main, on y trouve plus des artistes et des artisans. Les vendeurs professionnels ne sont pas représentés sur Etsy, elle fonctionne sur le principe du consumer-to-consumer.

Esty applique une commission de 3,5% par article en plus de quelques centimes correspondant aux frais d’insertion.

E-Bay, la place de marché des bonnes affaires

C’est la marketplace des bonnes affaires et des collectionneurs qui recense en majorité des produits d’occasion. Cependant, des distributeurs et des fabricants commercialisent leurs nouveaux produits sur la plateforme. Contrairement à Amazon, vous pouvez ouvrir une boutique sur E-Bay pour y présenter vos différentes gammes de produits, mais aussi personnaliser votre mise en page.

Étant un site de vente aux enchères, la commission d’E-Bay ne sera pas fixe, puisqu’elle dépendra du montant de la vente. Vous avez le choix entre souscrire à un abonnement (création d’une boutique) ou de rémunérer E-Bay à la commission en commercialisant un certain nombre de produits. Elle s’élève de 4,5% à 10,5% selon le produit.

La Fnac, la marketplace culturelle

Spécialisée dans les produits culturels et électroniques, la place de marché française a d’abord ouvert sa marketplace aux vendeurs pour que les clients puissent y revendre leurs produits d’occasion. Elle s’est finalement ouverte à la vente de produits neufs toujours en lien avec son positionnement : high-tech, livres, CD, billets de spectacle, jeux pour enfants…

Les vendeurs professionnels ont accès à un abonnement mensuel avec un tarif fixe de 39,99€ HT.

Priceminister par Rakuten, une diversité de produits

D’abord orienté sur les produits culturels, Priceminister a élargi son offre à l’ameublement, aux vêtements, aux jouets ainsi qu’à l’univers auto-moto ! Sur cette plateforme, c’est au fournisseur ou à l’e-commerçant de gérer l’envoi de ses produits puisqu’elle ne propose pas un service de stockage.

Concernant les commissions, une partie fixe (quelques centimes par article) et une partie variable (4% à 22%) sont appliquées. Plus le prix du produit est élevé, plus la commission décroît.

Quelle plateforme privilégier ?

Afin d’optimiser votre présence et votre investissement sur ces marketplaces, il est indispensable de vérifier que la communauté que vous ciblez correspond aux utilisateurs. La place de marché qui comptabilise le plus de trafic n’est pas forcément la plus adaptée, il sera considéré comme étant peu qualitatif si les profils des usagers ne correspondent pas à votre cible.

Les plateformes de site préconçus

Différentes des marketplaces, les solutions en mode SaaS comme Wix, Shopify ou encore leur équivalent français, Wizishop, fleurissent sur le marché du e-commerce. Leur promesse : la création d’un site marchand « gratuit » en quelques minutes pour commercialiser rapidement vos produits. La réalité : un logiciel certes facile à prendre un main, mais un site conçu sans réelle stratégie, sans structure axée sur la performance et la visibilité. Gratuit, oui, si vous acceptez de polluer votre site de publicités intrusives. Il va falloir passer à la version payante pour offrir une meilleure expérience à vos utilisateurs.

Autre inconvénient : vous êtes complètement dépendant de la solution en cas de problème informatique. Par ailleurs, la durée du contrat entre le prestataire et vous peut s’avérer bien plus coûteux que si vous étiez propriétaire de votre propre boutique e-commerce.

La création d’une boutique en ligne est une chose, être visible sur les moteurs de recherche, attirer un trafic de qualité, créer un environnement optimisé pour la navigation des internautes en cohérence avec leur parcours d’achat en est une autre.

La solution idéale pour pérenniser son activité de vente en ligne : un site e-commerce indépendant.
La solution idéale pour pérenniser son activité de vente en ligne : un site e-commerce indépendant.

Boutique en ligne : un site e-commerce indépendant

Le lancement de votre propre site e-commerce est indéniablement la meilleure solution pour pérenniser votre activité sur Internet. Il se distingue de la création d’un site vitrine qui a pour vocation de présenter simplement votre entreprise.

Projet e-commerce : quelle agence pour vous accompagner ?

Vous avez la main sur votre propre boutique en ligne et êtes libre d’activer des campagnes webmarketing axées sur l’acquisition et la conversion. Reciblage de vos visiteurs sur d’autres plateformes en ligne, suggestions de produits complémentaires lors de la mise au panier, envoi d’e-mailing… pour fidéliser et acquérir une nouvelle clientèle, il est essentiel de maintenir la conversation avec votre public cible. Un moyen de gérer votre business en toute autonomie !

En complément, vous avez accès à une mine d’or en termes de données. Bien interprétées, les statistiques de votre site marchand permettent de comprendre les freins et les forces de votre boutique en ligne. C’est pourquoi Maetva accompagne ses clients sur la durée, en cherchant les meilleurs moyens d’optimiser constamment la performance de leur site en ligne.

Nos 50 experts, dont 2/3 sont spécialisés dans la VAD B2C, ont déjà accompagné plus de 200 entreprises dans la création ou l’accroissement de leurs ventes à distance. Plus de 80 PME, ETI et groupes multinationaux pratiquent aujourd’hui activement la VAD avec Maetva, au travers de campagnes omnicanal, voire de création complète d’activité à distance.

L’approche omnicanal et les stratégies déployées par notre agence ont permis d’apporter des résultats concrets à nos clients, notamment :

  • Croissance de 1 Mio d’euros à 25 Mio d’euros pour l’un de nos clients spécialisé dans la vente à distance de produits naturels. Nous l’accompagnons dorénavant dans sa conquête du marché allemand !
  • Augmentation de la marge brute de nos clients spécialisés dans la santé et les seniors, au travers de stratégies axées sur la relation-client.
  • Croissance de 134% de la base de données clients pour l’un de nos clients dans la gastronomie et le vin, au travers d’une campagne de lead activées sur tous les canaux de distribution (online et offline).
  • 2 fois plus de leads pour nos clients dans l’équipement de la maison au travers de campagnes cross-canal. Une stratégie de recrutement qui a mis en lumière un média qui converti plus rapidement que les autres !

Pour la création ou la refonte de votre site marchand, vous profitez d’une équipe d’experts de la vente à distance (VAD) qui vous accompagnent à chaque étape pour faire grandir votre business, tant sur les supports digitaux que traditionnels. Combiner webmarketing et marketing direct est la meilleure façon de toucher votre audience sur tous les canaux, la fidéliser et la convertir.

Contacter Maetva

Back to top