Aller au contenu principal
Nos expertises

Le B.A.-BA de la VAD

Le B.A.-BA... de la quoi ? Alors, la “véadé”, c’est quoi ? La VAD, c’est bien sûr la vente à distance et ses multiples canaux de vente, qui font palpiter le coeur de l’agence et de ses clients depuis 1988.
Serge Valentin
Serge Valentin
Président
Le Lundi 27 juillet 2020 - 17:05
Qui est réceptif à la VAD ? C'est simple : tout le monde !
Qui est réceptif à la VAD ? C'est simple : tout le monde !

Vente à Distance : définition et présentation

La vente à distance permet tout simplement de faire parvenir un ou plusieurs produits directement au consommateur, en général à son domicile, parfois sur son lieu de travail.

Elle comprend le e-commerce, qui consiste à vendre par le biais des médias digitaux, mais aussi la vente par le biais de mailings papier, média que l’on surnomme souvent “le print”. En VAD, il existe différents types de campagnes, que l’on classera pour simplifier en trois catégories : celles qui visent le recrutement de nouveaux clients, celles qui visent la fidélisation les clients acquis et celles qui ont pour but la réactivation des clients endormis.

Qui est réceptif à la VAD ?

Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître… le temps où les seniors et les ruraux représentaient l’essentiel des clients de la vente à distance. C’était l’âge d’or de la vente par correspondance et des catalogues (3 Suisses, La Redoute…).

Depuis, la vente à distance a bien évidemment explosé tous les compteurs grâce au e-commerce et toutes les catégories de population sont concernées.

La Vente à Distance de vins aux particuliers : 6 bonnes raisons de saisir cette opportunité.

Qui achète sur Internet ?

On observe que l’écart générationnel est actuellement en voie de disparition et que les internautes et acheteurs en ligne ont des profils de plus en plus variés :

Le pourcentage des acheteurs en ligne par tranche d’âge :

  • 81% ont entre 15 et 24 ans;
  • 90% ont entre 25 et 34 ans;
  • 86% ont entre 35 et 49 ans;
  • 81% ont entre 50 et 64 ans;
  • 72% ont 65 et +.

(Source : FEVAD 2020 e-commerce aux particuliers)

La vente à distance permet tout simplement de faire parvenir un ou plusieurs produits directement au consommateur.
La vente à distance permet tout simplement de faire parvenir un ou plusieurs produits directement au consommateur.

La VAD en pratique

Le Papier et le Digital : deux alliés

Pour autant, tout basculer sur internet n’est pas la panacée. Il est bien plus intéressant aujourd’hui de combiner les médias avec une bonne stratégie omnicanal. Maetva s’est fait une spécialité de cette recherche du mix idéal, celui qui permettra le meilleur retour sur investissement et les meilleurs résultats.

Historiquement, Maetva est très attachée au papier qui a su conserver ses lettres de noblesse : un (bon) courrier adressé est très valorisant et peut susciter davantage de réactions émotionnelles que l’e-mail. Perçu comme une marque de considération, le courrier postal séduit toujours et crée la surprise dans la boîte aux lettres. De nombreux clients historiques de l’agence ont une stratégie “papier” très, très poussée, notamment sur le marché des seniors, réceptifs à ce média.

Le guide du e-commerçant : Quelles sont les étapes clés pour vendre en ligne ?

Data science et storytelling

Alors, digital ou papier ? Quel message adresse-t-on, à qui, quand ? Comment segmenter sa cible ? Et que dit-on ? Comment parler à sa cible selon le support choisi ? D’ailleurs, comment convaincre particulièrement les seniors ? Maetva est là pour cela. L’agence s’occupe de l’analyse et de la segmentation de votre fichier client, de la création graphique et textuelle de vos contenus, de l’orchestration des campagnes ainsi que de l’analyse des résultats.

Aller plus loin : L’âge d’or de la Silver Économie, c’est maintenant !

Bref, la vente à distance nécessite une approche ultra-professionnelle puisqu’il faut être à la fois stratège, storyteller, créatif, data scientist, media planner, web designer, développeur… Des talents qui cohabitent tous joyeusement dans l’agence.

Tous les marketers rêvent de clients plus jeunes, plus riches et plus branchés, mais les réalités sont très différentes.

Par quoi faut-il débuter si l’on veut se lancer en VAD ?

En premier lieu, bien comprendre son client, ses motivations et ses comportements. Tous les marketers rêvent de clients plus jeunes, plus riches et plus branchés, mais les réalités sont très différentes. Maetva commencera par se mettre véritablement “dans la tête” de vos clients pour apprendre à réagir comme eux… et vous aidera à tester les concepts et les meilleures offres pour les séduire. Tout se teste, tout se mesure, et jamais, au grand jamais, nous ne tirerons de plans sur la comète.

L’agence Maetva accompagne ses clients en favorisant la confiance, la proximité, la rigueur et la créativité.

Quel budget pour lancer une activité de VAD ?

Et bien pour le savoir… contactez nous, nous en discuterons ! À bientôt.

Prendre contact

Back to top